Quelle épaisseur de fenêtre double vitrage choisir ?

Page

Sur le marché, il existe de nombreux modèles de fenêtres double vitrage. La différence réside surtout dans leurs capacités thermiques. A savoir que c’est l’épaisseur de la fenêtre qui détermine cette capacité d’isolation. De ce fait, pour assurer un confort thermique optimal à l’intérieur d’une habitation, il faut bien choisir l’épaisseur de sa fenêtre double vitrage. Le point sur le sujet.

Généralités sur les fenêtres doubles vitrage

Bon à savoir : pour connaître l’épaisseur idéale d’une fenêtre double vitrage, il est important de commencer par comprendre les propriétés particulières de ce type de menuiserie isolante. Pour bien faire la différence, il faut savoir que les fenêtres simple vitrage sont des menuiseries dotées d’une seule lame de verre. L’épaisseur de cette dernière se situe entre 4 à 6 mm et sa transmission thermique Ug est d’environ 6 W/K.m².

La fenêtre double vitrage est, quant à elle, constituée de deux lames de verre séparées par une lame d’air. Elle compte donc au total 3 couches, ce qui la rend beaucoup plus performante. A noter que les différentes épaisseurs de ces trois éléments sont exprimées en millimètres.

  • Ainsi, l’épaisseur des fenêtres double vitrage classiques est de 4/16/4 : c’est-à-dire que la vitre extérieure est de 4 mm, la lame d’aire de 16 mm et la vitre intérieure de 4 mm.
  • Les épaisseurs de fenêtre double vitrage les plus prisées est de 4/12/4, 4/14/4 et 4/16/4.

Il faut savoir qu’une fenêtre double vitrage classique peut réduire la déperdition de la chaleur jusqu’à 40 % de plus que les fenêtres simple vitrage. De plus, la présence de l’air entre les deux verres du double vitrage permet une meilleure isolation.

Le coefficient Ug est l’unité universelle de mesure d’isolation. Le coefficient de la transmission thermique Ug des fenêtres double vitrage classique est environ de 2,8 W/K.m².

Bien choisir l’épaisseur de sa fenêtre en double vitrage

A priori, le coefficient d’isolation Ug prend surtout compte des performances de la vitre. Mais il faut savoir que pour une meilleure isolation thermique, il faut également prendre en compte l’épaisseur de lame d’air. Dans un premier temps, il est bien de savoir que plus la valeur du Ug  se rapproche de 0, plus le vitrage est performant. En ce qui concerne la distance des deux vitres, plus elles sont bien écartées, plus la fenêtre offre une meilleure isolation. Sinon pour une bonne isolation thermique, l’épaisseur de la lame d’air idéal est de 16 à 20 mm et celle-ci doit rester immobile. Et pour une meilleure efficacité, l’air peut-être remplacé par du gaz argon. Ou alors, on peut également ajouter une couche d’oxydes métalliques sur l’une des faces intérieures du double vitrage. Cela va aider à renforcer les performances thermiques de la fenêtre avec un coefficient Ug de 1 W/K.m².

Demander conseils auprès d’un professionnel

Le choix de l’épaisseur de la fenêtre double vitrage ne se fait pas au hasard. Certaines règles sont à respecter pour bénéficier d’une meilleure isolation thermique :

  • l’orientation du bâtiment,
  • sa zone géographique,
  • l’indice de transmission lumineuse,
  • facteur solaire,
  • la taille de l’ouverture…

D’ailleurs, il faut savoir que si le pouvoir d’isolation d’une fenêtre double vitrage est trop élevé, cela peut réduire de façon très significative l’entrée de la lumière naturelle dans une habitation. Ce problème se présente surtout dans les logements disposant des pièces peu vitrées. C’est la raison pour laquelle il est important de toujours demander l’avis d’un professionnel avant d’opter pour tel ou tel type de vitrage.