Pourquoi j’ai de la buée et de l’humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage ?

Page

Parfois, il est possible de remarquer l’apparition de buée ou de traces d’humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage. Toutefois, ces problèmes ne sont pas liés à la qualité de la fenêtre, mais à d’autres facteurs extérieurs. Justement, la question se pose : qu’est-ce qui entraîne la condensation à l’intérieur des fenêtres isolantes ? Le point sur le sujet.

Buée et humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage, les causes

Une des principales causes de ce phénomène est la mauvaise aération d’une habitation. Trop d’isolation ou de chauffage, l’extérieur de la maison dégage un taux d’humidité trop élevé qui entraîne par la suite l’apparition de buée à l’intérieur des fenêtres isolantes. Ce qui signifie que lorsque le logement est en manque d’aération, la chaleur dégagée par les appareils de séchage, électroménagers ou encore la respiration humaine ne peut plus s’échapper.

Elle se transforme en air humide et s’accumule très rapidement à l’intérieur des fenêtres en double vitrage. Pour faire simple, la vapeur d’eau dans l’air se change en eau liquide quand elle est en contact avec des surfaces froides comme les vitres. Bref, la buée et l’humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage est le résultat d’un air chaud et humide entrant en contact avec le vitre.

Quelles sont les conséquences ?

Bien évidemment, le manque d’aération dans une maison n’est pas bon pour la santé. L’apparition de buée et d’humidité à l’intérieur des fenêtres peuvent entraîner des tas de désagréments pour la qualité de vie. Dans un premier temps, la condensation à l’intérieur des fenêtres peut réduire l’éclairage naturel dans le logement. Or, une maison en manque d’éclairage n’est pas propice à l’épanouissement. Si elle est trop importante, l’humidité à l’intérieur des fenêtres entraîne la formation des moisissures. Ces dernières vont dégager une odeur désagréable qui peut causer de graves problèmes pour la santé : toux, mucosité, respiration sifflante, essoufflement, réactions allergiques voire même des symptômes d’asthme.

Mais ce n’est pas tout, l’apparition de buée et humidité peut également nuire à la qualité et l’esthétique de la menuiserie : la peinture des fenêtres se décolle peu à peu, les vitres ne sont plus éclatantes, les surfaces à proximité des fenêtres sont tâchées…

Quelles solutions pour empêcher l’apparition de ce phénomène ?

Pour éviter l’apparition de la buée et de l’humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage, il faut bien ventiler l’espace de vie et réguler la température intérieure.

Et pour empêcher que l’air ambiant dans la maison ne soit trop humide, quelques gestes sont à adopter : tel que limiter l’utilisation trop fréquente ou excessive des appareils entraînant l’humidification de l’air (sèche linge, évaporateur, humidificateur…). Dans le cas ou l’utilisation de ces appareils est vraiment incontournable, un récupérateur de chaleur peut être efficace pour éviter l’apparition de buée et d’humidité dans les fenêtres.

Il faut également penser à bien aérer toutes les pièces de la maison. Pour cela, l’idéal est de créer un courant d’air en ouvrant les fenêtres, mais pas toutes car cela risquerait de trop refroidir les pièces. Le but c’est d’assurer un équilibre parfait entre l’échange d’air chaud et d’air froid dans toute la maison.

Ce sont des gestes de prévention, mais quand la buée et l’humidité sont déjà présentes à l’intérieur de la fenêtre isolante, que faut-il faire ? Tout d’abord, il faut commencer par assécher sans tarder la surface humide. Dans le cas où des traces de moisissure commencent déjà à se former, il faut procéder à un nettoyage spécifique en utilisant de l’alcool médical ou du white-spirit. Dans le cas ou la fenêtre en double vitrage est endommagée, il faut penser à la réparer, car le problème peut être provoqué par un dysfonctionnement du joint ou autre, il est donc potentiellement à changer.

En résumé, pour éviter l’apparition de buée et d’humidité à l’intérieur des fenêtres en double vitrage, il faut assurer une bonne aération de la maison et un entretien régulier de la menuiserie isolante ! Les conseils d’un professionnel seront également d’une grande aide pour conserver durablement les performances et l’esthétique de votre fenêtre en double vitrage, et donc garder la maison en parfait état pendant encore longtemps.